Gran'Mèr Kal et le piton de la Fournaise

Podcast de l'émission La réunion lé laPar miniyogi_life

Podcast mis en ligne le 00:06:38
    Signaler

    À propos

    Découvrez la célèbre sorcière Gran'Mèr Kal qui nous vient tout droit de l'île de la réunion!

    Je m’apprête à vous raconter l’histoire de Gran'Mèr Kal, la célèbre sorcière de l’île de la Réunion. Mais avant de commencer, je suis obligée de prononcer la formule magique qui va vous permettre de voyager dans mon univers.

    Quand je dis Kriké, Tu dis Kraké

    Kriké, 

    Kriké,

    Kriké, Kraké zot tout’

    Bienvenue les enfants, je vous emmène à l’île de la réunion. Je ne sais pas si vous le savez, mais l’île de la Réunion est une île magique, en plein milieu de l’océan Indien, où il se passe toujours des choses passionnantes. Il y a maintenant 3 millions d’années, oui ça fait beaucoup 3 millions, un volcan est sorti de l’eau pour donner naissance à l’île. Il s’appelait le piton des neiges. Quand il eut fini, il s’endormit, et laissa son frère, le piton de la fournaise veiller sur l’île et ses habitants !

    Et c’est là que mon histoire commence. 

    Un matin, on entendit sur les flancs du piton de la fournaise, un grand remue-ménage. On entendit un chat miauler, des bruits de balai qui tapait contre la roche et un grand cri qui résonna dans toute la plaine des cafres.

    - Oooooooooh, mais j’en ai assez, je sors !!

    - Le chat, qui savait parler, lui répondit : mais tu nous casses les oreilles, on était bien au chaud dans notre grotte et toi, tu veux sortir

    - Je suis la grande sorcière Gran'Mèr Kal, je n’écoute pas les vieux chat’marron qui parlent (elle parlait du chat). J’ai dit je sors, alors je sors !! Où est mon balai ?

    Le balai de gran'mèr kal essayait de sortir de la grotte, en tapant de toutes ses forces contre la paroi. Il essayait de s’enfuir !

    Je vais vous dire un secret, qui restera entre vous et moi, venez, approchez : il ne voulait plus être un balai de sorcière, il voulait être un acteur, jouer dans des films, connaître la gloire, comme son cousin Numbus qui a même joué dans des films très très connus. Enfin, bref.

    - Où est-il ,Marron ?

    - Je crois qu’il essaie de s’échapper, votre mocheté

    - Cesse d’être aussi méchant Marron, regarde comme je suis magnifique : mes dents sont pourries, mes cheveux sont sales, je n’ai jamais été aussi belle !!

    Gran'Mèr Kal se précipita à l’entrée de sa grotte et rattrapa son pauvre balai par les derniers brins de branle qu’il lui restait. Elle n’allait pas le laisser s’en aller. Etre acteur, non mais ? quelle histoire ? personne n’a jamais vu un balai devenir un acteur ?

    Elle coinça le balai sous son bras, attrapa Marron par la peau du cou et sorti de sa grotte pour la première fois depuis des années !! L’air était chaud, le ciel était bleu et ce fichu piton de la fournaise était encore en éruption ! Furieuse, elle se décida à aller le trouver, même s’il faisait bien trop chaud pour un chat et que son balai pouvait partir en fumée !

    - Mais que t’arrive-t-il encore !! Pourquoi est-ce que tu es encore en éruption ? Tu as dérangé mon sommeil, à cause de toutes tes sorties, je ne peux plus dormir tranquillement

    - Oh salut votre laideur, ça faisait un bail !! Passe ton chemin veux tu, je n’ai pas le temps de te parler, je dois aller couper la route de Rose !

    - Comment oses tu me tourner le dos ? ne sais tu donc pas qui je suis ?d’ailleurs Et qui est cette rose ?

    - Oui oui, je sais, tu es LA sorcière gran'mèr kal, bla bla bla… Mais tu sais, ici, plus personne n’a peur de toi. Maintenant ils font tous la fête le jour où tu es censée manger des enfants. Et Rose…Rose est une ville et je l’aime à la folie, mais ils construisent des routes pour empêcher notre amour et je dois aller la couper à l’aide des laves de mon volcan. Maintenant pousse toi de mon chemin où je te brûle aussi

    Gran'mèr Kal était très fâchée. Comment avait-on pu oublier la sorcière Gran'mèr Kal, qui capturait et mangeait les enfants désobéissants, à minuit, le soir du 31 octobre ! Avant, les enfants avaient si peur, qu’ils lui posaient tous les jours la même question :

    - Gran'mèr kal quelle heure i lé ?

    Et Gran'Mèr kal leur donnait l’heure. Ils ne craignaient rien tant que la sorcière ne disait pas minuit et tant qu’ils étaient gentils. Si elle répondait minuit, et qu’ils avaient été méchants ils couraient tous se mettre à l’abri, en priant pour échapper à la sorcière.

    - Viens Marron, et toi aussi balai, je vais leur rafraichir un peu la mémoire et mettre enfin toutes les pendules à l’heure !!

    En savoir plus