Gran'Mèr Kal reprend sa place!

Podcast de l'émission La réunion lé laPar miniyogi_life

Podcast mis en ligne le 00:07:12
    Signaler

    À propos

      

    Gran'mèr kal avait bien retenu la leçon de monsieur Jean François. 

    Elle n’allait pas changer qui elle était, mais elle allait leur rappeler qu’elle aussi pouvait vivre avec son temps !! C’est vrai après tout, c’était quand même la plus grande sorcière de l’île de la réunion !! Rappelez vous, elle n’avait jamais été aussi belle et mince, n’avait jamais senti aussi bon, été aussi effrayante, adorable et en forme ! Elle était gran’mèr kal bon dieu

    Elle décida d’utiliser ses pouvoirs magiques et projeta une grande horloge dans le ciel, que tout le monde pouvait voir, de n’importe quel côté de l’île. Un tic tac incessant emplissait l’air, et bientôt, tout le monde ne parla plus que de cette horloge dans le ciel. On se demandait à qui elle pouvait bien appartenir. Et c’est ainsi que dans toutes les maisons de l’île, les parents retrouvèrent la mémoire et racontèrent l’histoire de gran’mèr kal à leurs enfants. 

    On raconta alors que c’était une ancienne esclave, du nom de kalla et qu’elle finit par se jeter dans un gouffre d’eau de mer. Comme elle ne trouvait pas le repos, elle venait faire peur aux enfants désobéissants quand la nuit tombait. On lui demandait l’heure et dès que minuit sonnait, elle pouvait capturer un enfant pas très sage et l’emmener avec elle. Elle se déplaçait à l’aide de son balai, et était accompagnée d’un bébète tout’ et d’un chat ! Un bébète tout ‘ ? C’était un oiseau, pas très beau, dont la sorcière avait perdu la trace depuis un moment

    - Balai, aide moi à trouver ma plus belle robe de sorcière, tu sais celle qui est toute noire avec pleins de trous dedans. Et tu ne saurais pas où est passé ce bébète tout par hasard ? je l’avais complètement oublié

    - J’ai bien peur de l’avoir mangé, dit marron, le chat !

    - Mangé ? mais pourquoi avoir fait cela

    - Parcequ’il était laid et surtout, surtout, il passait beaucoup trop de temps avec vous. J’ai été jaloux et un jour, alors qu’il se promenait sur la pente du piton de la fournaise, je l’ai croqué !

    - Ben bravo !!!! Il aurait pu nous aider ce soir ! Bref, est ce que tout le monde est prêt, c’est bientôt la tombée de la nuit et nous devons reprendre notre place !

    Sur toutes les cathédrales de l’île, et il y avait une grande horloge et La sorcière leur avait jeté un sort pour que chaque heure, à partir de 06h du soir : on puisse entendre résonner dans toute l’île de la Réunion : 

    - Gran'mèr kal quelle heure i lé ?

    Et la sorcière donnerait l’heure.

    Tous les journalistes étaient sur le front, dans toutes les villes, du nord au sud, de l’est à l’ouest, pour ne pas rater le moment où la sorcière se montrerait ! Et tout ce remue-ménage fit retomber les habitants de l’île en enfance. On pouvait entendre ce genre de conversations :

    - Quand j’étais petit, mon cousin aimait beaucoup nous faire peur avec cette histoire de gran'mèr kal. Il se cachait dehors et s’amusait à taper sur les fenêtres pour nous faire croire que la sorcière allait arriver pour nous attraper !

    - Et moi, c’était ma grand-mère qui me racontait son histoire. Elle me disait qu’à chaque fois que le volcan se mettait en éruption, c’était parce que gran'mèr kal était très en colère et qu’elle voulait que tout le monde le sache et l’entende !

    - Hey bien moi, mon tonton état persuadé que son vrai nom était une certaine madame Deybassin et que son fantôme errait sur la côte ouest de l’île, en réprimandait les gens qui passait à côté d’elle.

    D’ailleurs, entre vous et moi, ne parlez pas de cette madame Deybassin à un réunionnais. Elle n’a pas très bonne réputation. C’était une grande dame de l’époque, qui possédaient de nombreuses terre, mais il semblerait qu’elle y ait commis de nombreux péchés. Enfin bref …

    - Moi je me rappelle quand j’étais petite, on jouait dans la cour de l’école à demander toujours quelle heure il était et même que je ne voulais jamais y jouer car c’était toujours moi gran'mèr kal 

    Et dans toute l’île, tout le monde se remémorait ses souvenir de gran'mér kal, les grands comme les petits, les enfants, comme les parents, comme les grands parents . Dans toute l’île, on se souvint comment on rigolait tous ensemble, à se raconter des histoires longtemps, à avoir peur ensemble, entre frères et sœurs et cousins, à se blottir les uns contres les autres en pensant à cette légendaire sorcière de l’île.

    Quand l’horloge sonna minuit : et qu’on entendit le dernier :

    - Gran'mèr kal quelle heure i lé

    Gran'mère kal répondit : minuit !!!!

    Et elle apparut dans le ciel : je suis gran'mèr kal, et je suis votre sorcière ! Je devrais tous vous kidnapper pour m’avoir oublié, mais ceci est un avertissement. A partir d’aujourd’hui, vous raconterez mon histoire et tout le monde ne m’oubliera plus jamais !Et son image disparut.

    Elle regagna les pentes du volcan, contente d’avoir réussi son coup. Toute la presse allait parler de l’ile de la réunion et de sa sorcière et elle ne serait plus oubliée, elle la grande , l’unii

    - Oui oui c’est bon on a compris dit la sorcière : l’unique gran mer kal

    En savoir plus